Hello :)

L'an dernier, j'avais suivi sur Instagram plusieurs défis de yoga, notamment ceux organisés par Kino MacGregor et Kerri Verna. Je vous avais aussi parlé des 30 jours de stretching, The Stretch Project, organisé par Cassey Ho de Blogilates; tout ça me faisait beaucoup de bien, mais par manque de temps et du fait de la fatigue (et des soucis de santé successifs) j'ai du arrêter sur les derniers mois de l'année. Je regrettais ma pratique quotidienne, et du coup en mai comme tout s'est calmé (personnellement et professionnellement) j'ai pensé que ce serait le meilleur moment pour m'y remettre. J'ai donc choisi de suivre le défi May I Begin Yoga.

Histoire de donner une unité à tout ça, j'ai choisi de prendre toutes mes photos en noir et blanc. Ça permettait aussi de les distinguer des autres dans mon flux ;) Les postures n'avaient rien d'extrêmement compliqué (c'est aussi pour ça que j'avais choisi ce challenge), il s'agissait de reprendre les bases, et Kino faisait à chaque fois une vidéo d'accompagnement sur sa chaîne YouTube. Même si je ne les ai pas toutes regardées, elles étaient de bons guides.

May I Begin Yoga

Très honnêtement, je ne m'attendais pas à grand-chose avec May I Begin Yoga. Ça faisait un moment que ma pratique était passée au second plan pour toutes les raisons que je vous ai mentionnées au-dessus, et du coup j'ai eu une bonne surprise :) Je ne pratique pas le matin, tout simplement parce que mon réveil sonne déjà à 5h30 et que je ne suis pas très fonctionnelle à cette heure-là… J'ai essayé, mais ça ne marche pas pour moi. C'est vrai que certains soirs je n'avais juste pas envie et je me suis un peu forcée, mais prendre ne serait-ce que 5 ou 10 minutes pour faire le point, me reconcentrer, m'a fait énormément de bien. Enchaîner quelques postures comme elles venaient, sans souci de "cohérence", juste pour le mouvement, était vraiment agréable. Et du coup, ça m'a obligé à déconnecter un peu, et j'allais me coucher plus sereine.
Certes, ajouter la posture du jour à la fin n'était pas toujours très "naturel", mais ce n'est pas non plus insurmontable. Et maintenant que j'ai trouvé l'organisation idéale pour prendre les photos, ça ne prend pas 4 heures non plus :D

Je ne suis pas de défi en ce moment, je pratique un peu comme ça vient, mais je m'y remettrai probablement en juillet. May I Begin Yoga m'a rappelé pourquoi j'avais commencé le yoga, et m'a fait beaucoup de bien. J'avais besoin de ça pour repartir à zéro, je crois!

Vous avez déjà essayé un défi yoga? Ça vous tente?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Hello :)

Quand j'ai annoncé il y a quelques semaines que j'avais obtenu mon diplôme de Personal Trainer, je vous ai demandé ce que vous aimeriez voir ici ayant rapport au sport. Et l'une des réponses concernait le foam roller, qui fait des apparitions régulières sur mon Snapchat (@selmatlbc, si vous voulez m'y rejoindre). Ça tombe bien, c'est un accessoire qui a pris une place importante dans ma routine sportive ces derniers mois!

Training - Foam roller

Qu'est-ce que le foam roller, et à quoi ça sert?

Comme son nom l'indique, c'est un rouleau en mousse très dense, le plus souvent (mais pas toujours) avec une surface en relief, sur lequel on va faire rouler ses muscles. C'est un accessoire d'auto-massage; d'ailleurs le nom anglais de la technique est "self myofascial release" (souvent abrégé en SMR), soit en gros "auto-soulagement myofascial".

Training - Foam roller

Pour simplifier, les muscles sont constituées de fibres qui vont toutes dans le même sens, en temps normal. Seulement avec l'entraînement, l'activité physique (ou son absence), la posture au quotidien, des "noeuds", des crispations peuvent se former dans le tissu qui entoure ces fibres, ce qui donne des points sensibles au toucher mais peut aussi gêner d'une manière générale (réduction de la mobilité, perte de force musculaire…). En venant masser ces points sensibles (dits "trigger points" en anglais, dont la marque la plus connue qui fabrique ces accessoires de massage a pris le nom), on va en quelque sorte défaire les noeuds et remettre les fibres musculaires dans le bon sens. Ça va aussi aider à la circulation du sang dans les muscles (2ème effet Kiss Cool: ça aide aussi avec la cellulite :D), et dans l'ensemble ça va leur permettre de travailler normalement, sans gêne, et donc améliorer la mobilité et l'amplitude de mouvement. L'idéal, c'est de s'étirer après le massage afin de redonner aux muscles concernés leur longueur normale (beaucoup de muscles "raccourcissent", c'est-à-dire sont plus tendus qu'ils ne devraient l'être // passer la journée assis derrière un bureau "raccourcit" les muscles de l'arrière des jambes, par exemple, ce qui conduit à des tensions et de l'inconfort, voire à des blessures). C'est pour ça que le foam roller est utile à tous, sportifs ou non ;)

Training - Foam roller

Comment l'utiliser?

On peut se servir du rouleau avant comme après un entraînement. Avant, ça va permettre de commencer à préparer les muscles à l'exercice pour prévenir les risques de blessure. On l'ajoute donc à sa routine d'échauffement; on peut se concentrer sur les muscles qui vont être le plus sollicités dans la séance à venir, ou sur ceux qui sont généralement problématiques. Après l'entraînement, utiliser le foam roller aura le même effet qu'un bon massage en profondeur sur les muscles qui ont travaillé. Ça permet un retour au calme, et de limiter les tensions musculaires consécutives à l'exercice (attention, ça ne supprimera pas vos courbatures ;), ça améliore simplement la récupération). Et ça peut aussi aider à relâcher les tensions après une journée de travail… Bref, utilisez-le dès que vous sentez que vous en avez besoin!

Training - Foam roller

Pour s'en servir, il faut le placer perpendiculairement au muscle choisi, et rouler lentement. Vous devriez sentir des points plus sensibles, plus douloureux. C'est normal que ce soit inconfortable, voire que ça fasse mal, comme un étirement, mais ça ne devrait pas être insoutenable; si c'est le cas, diminuez la pression du massage. Quand vous arrivez sur un point douloureux, rester une trentaine de secondes dessus. Vous devriez sentir le muscle se relâcher progressivement. Vous pouvez ensuite rouler plus vite, comme le fait Christelle du blog Le Canard Ivre dans cette vidéo ou Lucile Woodward dans celle-ci.
Restez bien gainé tout le temps du massage! Ce n'est pas parce que vous massez votre mollet ou vos adducteurs que le reste du corps ne doit pas travailler, bien au contraire ça rend le massage plus efficace et ça évite les mauvaises postures.

Training - Foam roller

Attention, ne roulez pas sur les articulations! Faites aussi attention au bas du dos avec un rouleau; pour cette zone préférez un accessoire plus petit, comme une balle (une balle de tennis fera très bien l'affaire). Autre petite précaution: ce n'est pas très agréable sur peau nue… Portez plutôt un caleçon long ;)

Training - Foam roller

Où l'acheter?

J'en possède deux (c'est l'avantage, ou l'inconvénient, d'habiter à deux endroits différents), un de chez Trigger Point (acheté sur Amazon) et un de chez Decathlon (celui sur les photos). Très franchement, je trouve que les deux se valent et si vous avez un plus petit budget n'hésitez pas à acheter le Domyos. Sinon Nike en fait aussi, tout comme Casall. Tout dépend de combien vous voulez/pouvez y mettre ;) Trigger Point fait aussi tout un tas d'autres versions (des rouleaux plus courts, plus longs, plus ou moins denses, des balles, des bâtons…), mais pour débuter il vaut mieux s'en tenir à un rouleau simple de taille moyenne, comme ceux que je mentionne plus haut.

Vous l'aurez compris, je ne peux plus m'en passer :) Et puis plus on s'en sert, moins ça fait mal, raison de plus pour l'utiliser souvent!

Vous connaissiez le foam roller? Je veux voir des photos si vous en avez un :)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Hello :)

Si vous me suivez sur les réseaux sociaux, l'article qui va suivre ne va rien vous apprendre, j'en ai peur, mais j'avais envie de partager la nouvelle ici aussi… Je n'étais pas trop entrée dans les détails jusqu'ici (par superstition peut-être, un peu de gêne aussi sûrement), mais je viens de terminer ma formation de reconversion! J'ai choisi de devenir coach sportif, et depuis octobre 2015 j'ai donc étudié pour passer le diplôme de personal trainer NASM. Ça ne vous dit probablement pas grand-chose, mais c'est le diplôme américain le plus reconnu à l'international (ce qui est la raison principale, mais pas la seule, pour laquelle je l'ai choisi). J'ai étudié auprès de la Physical Coaching Academy, qui est basée en Belgique.

Depuis octobre, je me suis plongée dans l'étude de l'anatomie, de la physiologie, de la théorie de la programmation sportive, avec un peu de nutrition aussi… J'ai eu quelques mois un peu monomaniaques ^^' Heureusement que l'Homme me soutient et m'encourage, parce que j'ai du être un peu pénible (encore plus que d'habitude, je veux dire // et je n'ai pas été beaucoup présente, surtout, puisque je suis allée à Bruxelles au moins deux fois par mois depuis six mois pour suivre les cours).

 

 

 

 

 

 

Une photo publiée par Selma (@selmatlbc) le

 

 

 

 

 

Et donc après tout un tas de révisions plus fatigantes les unes que les autres, j'ai réussi l'écrit en mars. Il restait une dernière ligne droite, l'examen final vendredi dernier, et j'ai été reçue! Je suis donc maintenant Personal Trainer certifiée, ce qui fait de moi une personne qualifiée (bien qu'en pleine construction d'expérience) pour faire du coaching sportif. J'ai aussi déjà passé une certification TRX, et j'ai bien l'intention de continuer à me former :) Tout ça me fascine et me passionne!
J'entraîne déjà quelques personnes, mais je vais pour l'instant surtout continuer mon boulot à temps plein (il faut bien manger, que voulez-vous!) et j'ai donc relativement peu de disponibilités. Et du coup, je voulais vous prévenir que même si ce blog ne sera jamais un blog strictement "fitness", vous en verrez sûrement un peu plus souvent ^^

Je suis tellement contente :) Dites-moi s'il y a des sujets fitness dont vous voudriez que je parle!

Rendez-vous sur Hellocoton !

En ce moment on voit fleurir sur Instagram des défis de yoga ou de stretching, dans la lignée des challenges abs/squats/push ups sur 30 jours. Bon, peut-être que c'est juste parce que je suis de plus en plus de comptes de yogi ou de fitness trainers ^^ J'ai choisi en juin de participer à celui organisé par Cassey Ho de Blogilates, The Stretch Project: 30 postures et étirements à réaliser chaque jour au fur et à mesure du mois.

The Stretch Project

Je dois dire, pour être honnête, que je ne rate quasiment jamais les étirements après une séance de sport, et que je me considère comme plutôt souple. Il y a de grands débats sur l'utilité des étirements, ou la meilleure méthode et le meilleur moment pour les faire, mais moi je fais comme je le sens ;) Si ça me fait du bien, c'est bon! J'essaye de systématiquement m'étirer au moins un peu après une séance de sport, même si ça doit attendre que je sois rentrée, et de faire une session plus longue par semaine où je ne fais que ça. Ça m'a fait un peu bizarre d'intégrer les postures imposées à ma routine (et de les photographier pour les publier ^^), mais c'était sympa.

The Stretch Project

Au final, je suis vraiment contente d'avoir participé à ce challenge. Je n'étais pas sûre que j'arriverais à tenir le rythme d'une photo par jour, mais ça s'est plutôt bien passé! The Stretch Project m'a permis de voir sur quels points j'avais encore besoin de travailler (bouh la souplesse du dos), et dans quelles postures j'étais le plus à l'aise. Ça m'a tellement plu que je remets ça au mois de juillet! Je participe au Back To Backbends organisé par Kino MacGregor et Keri Verna sur Instagram (qui a justement pour but de faire travailler les postures de yoga avec inclination du dos), et j'ai décidé de suivre aussi le calendrier Journey To Splits de Blogilates pour avancer dans ma pratique des écarts (oui, réussir à faire le grand écart fait partie de mes objectifs avant 30 ans // me débarrasser de ma petite couette du gras sur le ventre aussi // c'est bon, j'ai encore 2 mois et demi… quoi c'est déjà dans 2 mois et demi??!) mais je ne posterai pas les photos sur IG. Sauf peut-être si j'arrive à passer un grand écart d'ici la fin du mois ;)

Et vous alors, souple ou pas souple? Tentées par l'un de ces challenges?

If you're on Instagram, you can't have missed the constant flow of challenges that's going on. It might be because I've been following an increasing number of personal trainers/yoga teachers/fitness addicts lately, but anyway. After the "30 days to" abs/squats/push-ups, there are more and more yoga and stretching challenges, and that's what I went for in June. I signed up for The Stretch Project, hosted by Cassey Ho from Blogilates: 30 postures and stretches to follow along the month.

I have to say, for the sake of honesty, that I basically never skip stretching when I workout, and I consider myself a fairly flexible person already. There are many discussions as to when or how you should stretch, but all I know is I want to do what feels good for me. I try to always stretch after a workout, even if it has to wait until I'm back home, and to do one longer stretching session per week. It felt a little weird to insert the selected postures into my routine (and to take pics of them to publish ^^), but it was good fun.

After all, I'm really happy to have taken part to that challenge. I wasn't sure I could stick to the pace of a photo per day but it went quite well! The Stretch Project made me see where I still had to work (my back is super straight and my shoulders are tight as hell, for example), and where I was more comfortable. I even liked it so much I embarked on a new challenge for July! I'm in for Back To Backbends hosted by Kino MacGregor and Keri Verna on Instagram (that actually focuses on working the yoga backbending postures), and I decided to also follow Blogilates' Journey To Splits to go further in my splits practice (yeah, doing side splits is kind of a "before 30" goal // like loosing my comfy layer of belly fat // I'm good, I still have 2 and a half months… wait, what??! Where did the rest of the year go??!) but I won't post the pictures on IG. Except maybe if I can make it into side splits until the end of the month ;)

Are you flexible? Would you take one of these challenges?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Je vous ai dit dans mon bilan de 2014 que j'avais sérieusement repris le sport pendant la deuxième partie de l'année, et j'ai l'intention de m'y tenir. Pour l'instant, ça marche! Je ne sais pas s'il y a un bon ou un mauvais moment pour se remettre au sport, c'est facile de perdre l'envie quelle que soit la saison: trop chaud, trop froid, trop sec, trop humide… Des excuses, tout le monde en a! Je crois qu'il faut se donner un bon coup de pied aux fesses de boost et y aller, et mettre en place des stratégies pour garder la motivation. J'en ai quelques-unes, qui m'ont permis de conserver une pratique plutôt régulière ces six derniers mois (hors blessures, et encore // qui a besoin de son coude pour faire des abdos? // ok, je ne suis pas un exemple à ce niveau), et je m'en vais de ce pas vous les présenter…

Sport: Fitness motivation- lectures

*De l'inspiration: Instagram et Pinterest sont mes amis :) Sur ce dernier, j'épingle des séances, des conseils de nutrition, des images inspirantes… Et sur Instagram, je suis des comptes de sportives et de yogi (Kayla, Clotilde, les filles de Tone It Up ou Blogilates, ou encore Kerri par exemple mais aussi Anne et Christelle sur leurs blogs // et plein d'autres à retrouver dans ma liste d'abonnements // ça vous dirait un billet sur mes comptes préférés?), qui me donnent envie de me bouger! Cela dit, il faut faire attention à ne pas tomber dans le piège de la comparaison permanente: Ces filles ont un corps de rêve, certes, mais elles bossent dur pour l'avoir (c'est d'ailleurs souvent leur métier) et ça ne sert à rien de me flageller parce que j'ai plus de gras qu'elle! Si je veux m'en débarrasser, je sais ce qu'il me reste à faire: travailler :)
J'aime aussi beaucoup lire des magazines, d'autant que je prends beaucoup le train et que la durée du trajet est nickel pour une revue complète… Mais je m'égare. Mon chouchou, dans le domaine des magazines sportifs, c'est Vital: Plein de conseils, de bonnes idées pour découvrir de nouvelles disciplines ou se mettre au sport. Shape aussi est sympa. Si vous êtes anglophone et que votre kiosque est assez grand, je vous recommande Shape (la version US) et Self, plus axé bien-être.

Sport: Fitness motivation- outfitsVeste Fabletics, brassière et chaussures Nike, short Jogha.

*Une jolie tenue: Ça peut paraître complètement superficiel comme ça, mais avoir une jolie tenue de sport me donne plus envie de bouger. De la même manière que j'ai plus envie de sortir si je suis bien habillée qu'en survêt avachi (pour info, je ne possède pas ce genre de choses, c'est juste pour l'exemple // c'est ça, oui). Alors vous allez me dire que des fringues de sport sympas c'est cher, eh bien oui et non: Decathlon fait de très jolis modèles colorés de bonne qualité pour pas grand-chose, tout comme H&M (mais je n'ai pas testé, je ne peux pas garantir la qualité). Fabletics est plutôt bien aussi, niveau qualité et choix. Il y a des éléments pour lesquels il vaut mieux mettre le prix, de toute façon, comme un bon soutien-gorge de sport (sauf si vous tenez à filer un coup de main à la gravité pour l'effet "gant de toilette", mais c'est chacun son truc // c'est valable aussi pour les petites poitrines, d'ailleurs). Après si vous avez le budget pour et que vous aimez les tenues un peu originales, allez faire un tour chez Nike, Lorna Jane ou Jogha (petite marque néerlandaise toute récente chez qui je suis ravie de mes achats, dont le short de la photo ci-dessus). Et puis, une belle pièce de temps en temps ça marche toujours pour se féliciter ou se rebooster!

Sport: Fitness motivation- yoga

*Trouver une discipline qui plaît: Ou plusieurs! C'est idéal pour ne pas s'ennuyer :) En ce qui me concerne, je me concentre sur le programme Freeletics en ce moment: du renforcement musculaire qui ne nécessite quasiment aucun matériel et qu'on peut donc pratiquer à peu près partout. Je ne le conseille pas à des gens qui débutent complètement dans l'activité sportive, c'est très intense donc risque de blessure si on ne fait pas les exercices correctement (et ça peut aussi dégoûter). J'ai commencé ma reprise du sport dans mon salon avec les vidéos de Tone It Up et de Blogilates principalement, et de Lucile Woodward aussi, qui sont souvent assez courtes mais font bien travailler! Elles ont des playlists ciblées très bien faites et faciles à combiner entre elles pour des séances complètes. Je ne vais pas en salle de sport, à part au bureau, ce n'est pas mon truc et je suis convaincue que je gaspillerais mon abonnement. Et si vous avez peur du renforcement musculaire (qui ne vous transformera pas en culturiste, qu'on se le dise), il reste toujours la course à pied (ou la marche rapide, très efficace aussi et moins traumatisant pour les articulations). Ce n'est que très récemment que j'ai commencé à apprécier la course, mais je crois que ça ne sera jamais mon sport n°1 (pourtant, je viens de m'inscrire à un 10km,  je suis tellement logique // et à une course d'obstacles). Et c'est pas grave! Après avoir été jalouse pendant des années, je m'y suis faite :)
J'aime bien le yoga aussi, ça me permet de me détendre tout en travaillant. J'ai fait du bikram quelque temps (un peu trop cher), j'ai testé le hatha (un peu trop "calme"), le Strala aussi (que j'aime beaucoup par contre), et en ce moment je fais les vidéos d'Adriene dans mon studio. Bon, y'a du boulot hein avant que j'arrive à faire une jolie posture du danseur, mais quand même (comme sur la photo, je m'installe devant la fenêtre dans le "couloir'", c'est là que j'ai le plus de place ^^ // j'essaye de ne pas taper dans la Livebox // mon papier peint est magnifique, vous ne trouvez pas?). Je participe d'ailleurs au challenge Further Together organisé par ma copine KnitSpirit, et j'ai choisi le danseur comme posture à travailler ;)

Sport: Fitness motivation-training partner

*Trouver un partenaire d'entraînement: Pendant longtemps j'ai détesté faire du sport à plusieurs, surtout courir. L'impression d'être nulle, lente, à la ramasse, de décevoir… Pas cool, quoi. Pour tout vous dire, quand j'ai commencé Freeletics quelques temps après l'Amoureux, qui s'éclatait dans ses séances, je ne lui en ai pas parlé pendant plusieurs semaines, au cas où ça ne me plairait pas, au cas où je serais trop faible, au cas où n'importe quoi! Quand j'ai fini par lui en parler, il m'a traînée à une de ses séances avec son groupe d'entraînement, et j'ai trouvé ça génial! Pas de jugement, au contraire des encouragements, un super état d'esprit… J'ai bien conscience que ce n'est pas partout comme ça, mais moi je suis ravie! On travaille plus dur quand il y a du monde autour (même s'ils ne regardent pas), c'est humain, ça nous pousse à aller plus loin. Et avoir un partenaire d'entraînement, ça rend plus difficile de se défiler ;)

Voilà, vous avez tous mes petits trucs! C'est surtout du bon sens, je crois (ça va sans dire, mais ça va mieux en le disant, toussa), je ne suis pas du tout une spécialiste de l'entraînement sportif. Je n'ai pas non plus d'objectif particulier, sinon de me sentir bien dans ma peau (ok, et un peu moins serrée dans mes jeans aussi). Après une bonne séance je suis détendue! Ça me permet de prendre un peu de recul par rapport aux petits soucis du quotidien, je trouve qu'on voit les choses différemment quand on a le souffle court et qu'on se noie dans sa sueur (*mode glamour off*). Bref, je ne vais pas vous vendre les bienfaits du sport; dans tous les cas, mieux vaut un peu régulièrement que pas du tout. Mais si vous me croisez un matin sur le Champ de Mars en train de faire des tours, venez me faire coucou, je me sentirai moins seule ^^

Qui me rejoint pour faire du sport en 2015? Vous avez des astuces pour rester motivée?

I told you in my 2014 lookback that I was seriously back into sports, and I still am (so far!). I honestly don't know if there's a better time to go back to training, it's just so easy to loose the will to do anything whatever the season: too hot, too cold, too dry, too wet… Everyone's got excuses! I think you need to give yourself a serious kick in the ass motivation boost and just go, and set up strategies to keep at it. I have some that helped me stay quite consistent with my training in the past six months (if you leave out injuries // though who needs an elbow for abs training? // ok, don't follow my lead there), and I thought I'd tell you more about it today…

*Inspiration: Instagram and Pinterest are my friends :) I pin training sessions, nutrition advices, inspiring pictures… And on Instagram I follow many fit girls and yogi (such as Kayla, Clotilde, the Tone It Up girls or Blogilates, and Kerri but also the Frenchies Anne and Christelle on their blogs // and many others on my following list // how about a post with my favourite accounts?), who motivate me to move! You should still be careful not to compare yourself to them: these girls have dream bodies, that's right, but they work hard for it (it's also quite often their job), and there's no point in hating myself because I have more fat than them! If I want to get rid of it, I know what I have to do ;)
I also love reading magazines, all the more so I often ride trains and the duration is just right for one full read… But anyway. My favourite is the US version of Shape, and for more wellness articles I go for Self; the French magazine Vital is also great.

*A pretty outfit: That can sound very superficial, but wearing pretty workout clothes makes me want to move more. Quite in the same way as dressing up makes me want to go out more than staying in my sloppy tracksuit pants (not that I own any of these // yeah, right). You'll probably tell me that cute training attire is expensive, and you're partly right, but Decathlon for example has great pieces for a reasonable price, just as H&M and Forever21 (though I can't vouch for the quality of these). Fabletics has some cool stuff, too. There are some elements where you'll want to invest anyway, like a good sports bra (except if you want to help gravity with bringing down your boobs, but to each his own // that's also valid for less well-endowed ladies, by the way). If you have the budget and like more original things, go and check Nike, Lorna Jane or Jogha (that's a new Dutch brand which I really, really like). Also, remember that buying a nice piece once in a while always works as a reward or incentive ;)

*Find something that you like: That's the basis so you won't get bored! I'm focusing on the Freeletics programme at the moment: muscle training with barely any equipment and doable basically anywhere. I wouldn't recommend it to total beginners, though, it's very intense and you might get injured if you don't do the exercises correctly (and you could also get completely discouraged). I restarted training with the Tone It Up and Blogilates videos mostly, with Lucile Woodward's as well; they are all rather short but intense! They have targeted playlists that are easy to combine for full body workouts. I don't really go to the gym, except at work, it's not really my thing and I'm quite sure it'd be a waste of money. And if you're afraid of muscle training (that won't make you bulky, I swear), there's still running (or brisk walking, very effective too and less hard on the joints). I've started enjoying running fairly recently, but I think it'll never be my number one physical activity (though I just signed up for a 10k, that's how coherent I am // and for an obstacle course, too). But it doesn't matter! I accepted it, after having been jalous for years.
I also love yoga, it's good to relax while working out. I did bikram for some time (a bit out of budget in the long run), I tried out hatha (a bit too quiet), Strala (which I love), and at the moment I'm following Adriene's videos in my studio. Ok I still have some work to do before my dancer's pose looks nice, but still (I set up my mat in the "hall" in front of the video, that's where I have most space // I try not to hit my Internet box // don't you love my wallpaper?). I'm taking part to the Further Together challenge set up by my friend KnitSpirit, and I chose to work on my dancer's pose ;)

*Find a training partner: I've hated training with people for a loooong time, especially running. That feeling of being slow, crappy, late, to disappoint… Very not cool. To tell the truth, when I first started Freeletics some time after my Sweetheart, I didn't tell him until I was a few weeks in, just in case I wouldn't like it, in case I'd be too weak, in case whatever! When I finally found the courage to tell him he dragged me along to one of his group trainings, and actually I loved it! No judgement, rather encouragements, a great team spirit… I know every group is different, but I'm very glad I went! You work harder when you have an "audience" (even if they're not actually watching you), it's human, it'll just push you further. And having a training partner makes it harder to skip a session ;)

So there you have all my little tips! It's mostly common sense, I think, I'm by no means a specialist. I don't have a particular goal either, apart from feeling well in my skin (ok, and a little less tight in my jeans). I'm so relaxed after a session, no matter what it was! It helps me unplug and put things in perspective, you see things differently when you're out of breath and drenched in sweat (*glamour mode off*). Anyway, I won't try to convince you that training is good for you; it's always better to do a little on a regular basis than not at all. But if you run into me training on the Champ de Mars, come and say hello ^^

Who's with me for training in 2015? Do you have tips to keep your motivation up?

Rendez-vous sur Hellocoton !