Hello :)

Je m'en vais, je reviens, je ne sais pas où je vais… Ce blog est plus ou moins à l'abandon depuis quelques mois, avec des tentatives timides de m'y remettre de temps en temps. À vrai dire, bloguer me manque un peu. M'asseoir devant mon clavier avec mes notes, préparer les billets, toussa… Sans oublier les events avec les copines blogueuses, qui ont rythmé ma vie sociale pendant des mois ;) Cela dit, ça fait aussi des mois que j'ai un peu moins envie, un peu moins d'inspiration. Et pourtant, j'ai renouvelé mon nom de domaine et mon hébergement; peut-être pour me garder une porte ouverte, peut-être parce que j'ai du mal à laisser partir mon blog dans lequel j'ai tant investi depuis sa création en décembre 2009 (à l'époque c'était sur Blogspot, j'ai migré vers WP en 2012).

C'est bien beau tout ça, mais c'est extrêmement chronophage, et à l'époque j'avais un rythme de vie complètement différent. Pendant ces cinq dernières années, je me suis retrouvée travaillant à Paris toute la semaine et rentrant à la maison le week-end, ce qui me permettait d'aller en soirée et de préparer les billets la semaine, et de n'avoir plus que les photos à faire le samedi. Sauf que j'ai déménagé en avril, et que mes priorités ont donc complètement changé ces derniers mois. Entre la préparation du déménagement, le mouvement, le boulot (qu'il ne faut pas oublier non plus tant il a pris d'importance récemment), et puis l'adaptation à une nouvelle vie avec l'Homme à la maison tous les soirs quand je rentre… Ce n'est pas simple. Si on ajoute que je me suis fait une vilaine entorse et que je suis donc coincée avec des béquilles depuis deux semaines, et pour encore deux de plus, vous imaginez bien que j'ai eu autre chose dans la tête que la rédaction de mon prochain billet, même si pour le coup ce n'est pas l'envie ni le temps qui me manquent.

Perspective - Matcha Latte Afternoon

Un des problèmes auxquels je fais face, c'est que je n'arrive pas à me défaire de l'idée que je tiens un blog beauté. Enfin, c'est comme ça que je l'ai créé au départ. Sauf que, outre les changements dans mes centres d'intérêt, j'ai eu une petite prise de conscience pendant que je préparais le déménagement, quand je me suis retrouvée à faire les cartons pour ma salle de bains. J'en ai fait cinq, presque uniquement pour moi, et je ne compte pas le contenu de la salle de bains de mon studio à Paris, que je n'ai pas encore terminé de vider; l'Homme est particulièrement minimaliste en ce qui concerne les cosmétiques, toutes ses affaires tiennent dans sa trousse de toilette. Cinq cartons (et une grosse boîte en plastique IKEA avec des produits neufs dans mon studio), avec des dizaines de produits pas ouverts, pas testés, la plupart du temps offerts pendant des events, et plein de miniatures reçues dans des box. Et encore, n'ayant jamais été une blogueuse "influente"… Je n'imagine même pas les stocks des filles qui ont des dizaines de milliers d'abonnés sur IG ou YT. On ne va pas se mentir, je n'ai pas non plus les moyens (ni l'envie) d'acheter toutes les nouveautés pour avoir en permanence du neuf à tester.

J'ai aussi des brosses et des accessoires de coiffure à ne plus savoir qu'en faire, ce qui est absurde puisque j'ai les cheveux courts depuis plus de 10 mois. Je n'ose pas les donner ou les vendre, je me dis que j'en aurai forcément l'usage quand mes cheveux auront repoussé… Mais dans combien de temps? La logique voudrait que je m'en débarrasse et que je les rachète le cas échéant, si un jour j'en ai à nouveau besoin, sauf que la logique s'applique difficilement ici.

En fait j'ai eu honte, pour ne rien vous cacher. Rien qu'à voir le contenur de ma salle de bains, j'ai eu honte de cette débauche, de ce gâchis. Comment pourrais-je bien tout utiliser? Je n'ai qu'une seule peau, qu'une seule chevelure, et ça n'a jamais été mon truc de faire des copier-coller de communiqués de presse pour avoir quelque chose à dire. Sans même parler de la place nécessaire pour tout ranger dans une nouvelle salle de bains bien plus petite que la précédente… À une époque, j'en donnais régulièrement à ma mère pour ses collègues et elle, et j'en ai descendu aussi pas mal pour les mettre à disposition dans le hall de mon immeuble à Paris, mais je me retrouve quand même avec suffisamment de produits pour tenir un siège. La seule chose que j'ai achetée depuis au moins 6 mois, ce sont du shampooing et du gel douche, les produits qui partent le plus vite forcément. Et un anticernes.

Et c'est valable pour beaucoup d'autres domaines: mes tiroirs de cuisine débordent d'ustensiles (qui a besoin de 6 cuillères en bois ou de 3 économes?), de plats (en verre, en terre cuite, en fonte, de quoi servir 20 personnes alors qu'on est 2), de moules à pâtisserie que j'utilise chacun une fois par an (les bonnes années), j'ai assez de Tupp pour équiper les frigos de tous mes voisins, j'ai des étagères entières de livres que j'ai lus une fois et pas ouverts depuis (et pourtant j'ai fait du tri, même si me séparer d'un livre me donne l'impression d'arracher un de mes membres)… J'ai l'impression d'étouffer. Ça ne vous fait jamais cet effet-là?

Attention, je ne juge personne. Je suis vraiment reconnaissante des opportunités que j'ai eu, et de tous les produits que j'ai pu recevoir, mais ça ne fonctionne plus pour moi. Sans entrer dans une logique complète de déconsommation, j'ai besoin de faire du vide.

Malgré tout, je ne peux pas me débarrasser de tout en une seule fois. Je pense que ça ferait très plaisir à l'Homme, qui a halluciné devant notre total de cartons pendant le déménagement et râle régulièrement que je ne jette jamais rien, mais je n'en suis tout simplement pas capable. J'ai déjà donné beaucoup de choses, vendu quelques autres, je jette au fur et à mesure si vraiment on ne peut plus rien en faire, mais je suis réellement incapable de faire un grand tri en une seule fois. Désolée Marie Kondo, mais je ne suis pas cliente de ta méthode (même si je l'ai lue très attentivement et que j'en ai quand même tiré quelques enseignements ^^).
Alors du coup, je ne sais pas trop quoi faire. Être bloquée en béquilles n'aide pas, puisque je ne peux pas me déplacer seule avec un chargement. Je n'ai pas le droit de conduire, donc exit les virées chez Emmaüs pour déposer plein de trucs. Et puis pour être honnête c'est parfois frustrant, de mettre des choses sur Le Bon Coin parce que bon quand même, parfois on aimerait bien en tirer quelques sous, mais ça ne part pas. Ou les gens vous plantent. Et ça agace, parce que les objets restent et continuent à occuper de l'espace (physique et mental), que je n'ai pas. Mais bref.

Perspective - Swan River

Bon bon bon… Ce qui avait commencé comme une réflexion sur mon blog est un peu parti en vrille, mais je crois qu'il fallait que ça sorte ^^' Je suis en train de réfléchir à un changement de nom, comme un nouveau départ, quelque chose qui me corresponde plus aujourd'hui. Pendant que je planche là-dessus, n'hésitez pas à venir me retrouver sur les réseaux sociaux sous le pseudo selmatlbc; c'est aussi mon nom sur Ravelry, pour les intéressés. Je vais revenir poster un peu, de temps en temps, donc on se retrouve quand même ici bientôt! Merci à celles et ceux qui ont continué à venir pendant que je m'étais absentée :-*

°°°
Vous avez déjà eu ce genre de "révélation"?

On est d'accord, les photos d'illustration n'ont aucun rapport avec la choucroute… C'était juste une chouette promenade dans Paris il y a quelque temps :)

Hello :)

C'est le retour du podcast! Curieusement, même si ça me prend nettement plus de temps qu'un article classique à préparer, je prends aussi beaucoup plus de plaisir à le faire… Voici donc le deuxième épisode de Selma's Knits!

Selma's knits - épisode 2

Je ne parle pas plus que ça de l'Edinburgh Yarn Festival, puisqu'il a fait l'objet d'un petit vlog la semaine dernière, mais vous pourrez voir ce que j'ai acheté… Je suis restée très raisonnable!
Vous trouverez sous la vidéo les notes (avec les liens!) concernant tous les patrons/laines/etc. mentionnés dans le podcast.

*Notes:

Projets terminés:
Traquair Mitts – Amanda B. Collins
Nordlyslue hat – Nina Petrina

Projets en cours :
Kelias – Bérangère Cailliau
Payns – Mathieu Arnold

Projets à venir :
Lil Kimonos (chaussons) – Lili Comme Tout
Boneyard – Stephen West

Achats:
HiyaHiya Sharp
Knit Pro – Knit Blockers kit
Bombasine – Angry Feminist Knitters Club pin
Old Maiden Aunt Yarns
J.C. Rennie & Co
Tukuwool
Eden Cottage Yarns

L'article d'Imogène dont je parle dans la vidéo.

Musique : Taylor Swift – Stay Stay Stay

Je m'efforce de garder une durée relativement courte, j'espère que ça vous va toujours! N'hésitez pas à me dire en commentaires s'il y a des choses dont vous voudriez que je parle, ou si vous avez des critiques (constructives, évidemment)! J'ai bien entendu tous mes tics de langage pendant le montage et la préparation des sous-titres, merci d'avance ;) Abonnez-vous à ma chaîne pour être sûr de ne rien rater!
À bientôt :-*


Hi! Here's the second episode of my creative podcast. Surprisingly enough, even though they are much longer to prepare than regular articles, I also enjoy them much more at the moment…

I don't mention EYF that much since I published a short vlog about it last week, but you'll see what I bought. I've been very reasonable!
You'll find the notes and links to the show just above in the French-speaking section. The podcast has English subtitles, which are a pain to create, to be honest…

I'm trying to stick to a rather short format, and I hope it's still ok with you. Please let me know in the comments if there are things you'd like me to mention, or if you have some constructive criticism. I've heard all my speech habits while I was editing and preparing the subtitles, so thank you ;) And subscribe if you don't want to miss anything!
See you very soon :-*

Back at it - Le retour

Comment revenir?

C'est une question que je me suis beaucoup posée dernièrement, quand l'envie de bloguer a commencé à refaire surface. Je suis partie plus que 4 mois, est-ce que je pouvais faire comme si de rien n'était et reprendre là où je m'étais arrêtée la dernière fois? Je ne me sentais pas de faire comme ça. Je n'avais pas complètement disparu, j'étais active sur les réseaux sociaux (d'ailleurs en ce moment je m'amuse beaucoup sur Snapchat, mon compte c'est @selmatlbc si vous voulez allez voir ^^), mais ce n'est pas pareil.

Alors voilà, un petit post d'introduction pour vous dire que je suis de retour. Je vais changer pas mal de choses dans ma façon de faire, je ne vais pas me mettre la pression, et je vais m'efforcer de faire fonctionner tout ça en parallèle du boulot et de ma reconversion tout en restant saine d'esprit! J'ai vu que vous n'étiez pas parties en mon absence (et je vous en remercie du fond de mon petit coeur, pour être franche je n'y croyais pas vraiment), et j'espère que cette version 2016 du blog vous plaira.

Vous m'avez manqué :)

How could I come back? That's something I've been wondering for quite some time now, since I've been wanting to blog again. I've left for more than 4 months, could I just come back as if nothing had happened? I didn't feel like doing so. I wasn't completely gone anyway, I've been quite active on social networks (I'm currently having loads of fun on Snapchat, my account is selmatlbc if you want to check it out // be warned it's mostly in French!), but that's not the same.

So here is my short introductory post, to let you know I'm back. I'm going to change a few things in the way I'm doing it, I won't put any pressure on myself, and I'll do my best to make it work along with my regular work and career change, while keeping my sanity! I saw you didn't go away while I was afk (so many thanks to you from the bottom of my little heart, I didn't really think you would stay to be honest), and that you'll like this 2016 version of the blog.

I've missed you guys ;)

Guardian - Eilean Donan Castle

Ces dernières semaines, et même pour être honnête ces deux derniers mois, ont été un peu compliqués. J'ai été malade (un épisode grippal et un gros rhume enchaîné avec une bronchite qui n'est toujours pas partie), j'ai eu trois éruptions de boutons de fièvre, j'ai fait beaucoup moins de sport, j'ai eu des journées de folie avec le boulot (on ne dirait pas comme ça mais avoir des journées qui font 5h-23h c'est long), j'ai commencé ma formation… J'ai aussi un peu voyagé, ce qui m'a permis de me changer les idées mais n'a pas été franchement reposant. Ça a été difficile, et ça l'est d'ailleurs encore.

Pour ne rien vous cacher, j'ai eu aussi une grosse baisse de motivation envers le blog. Envers tout, mais particulièrement envers le blog. C'était juste la goutte d'eau, le petit truc en trop dans mes journées déjà bien remplies, et par la force des choses j'ai fait une pause. Je n'avais pas envie de m'asseoir derrière mon ordi le soir en rentrant chez moi, j'avais l'impression d'être "obligée" d'écrire alors que je n'en avais pas l'énergie, et du coup je me sentais nulle de délaisser le blog comme ça. Un peu un cercle vicieux: moins j'écrivais, plus je me trouvais bof, et plus je me trouvais bof moins j'avais envie d'écrire. Du coup il y a eu de moins en moins de billets, et puis plus du tout.

Ce blog est né il y a 6 ans, de l'envie de partager (à l'époque) mes make-ups parce que je me sentais un peu à l'étroit sur le forum où j'avais commencé à le faire, et il a fini par sortir de ce cadre parce que ma vie (heureusement) ne se résume pas au maquillage. Mais s'il y a bien une chose qui n'a pas changé, c'est mon état d'esprit à son sujet: ça a été et ça doit rester un passe-temps, un plaisir, un espace où ne pas me prendre la tête. C'est probablement pour ça (entre autres choses) que je ne serai jamais blogueuse professionnelle. J'aurais trop peur de me sentir coincée dans des obligations parce qu'il faut bien manger, ou que sais-je. Je suis vraiment admirative de ces filles qui sautent le pas et qui arrivent à garder l'envie de bloguer pour le fun!

Tout ce que je raconte peut paraître un peu idiot, mais je me suis dit que je vous devais bien une petite explication (à défaut d'autre chose) sur mon silence de ces derniers temps. Je ne vous promets pas que je vais revenir tout de suite, ni avec beaucoup de publications, mais je sens l'envie revenir et je vais essayer de retrouver la motivation. Après tout, c'est quand même mon petit blog et je l'aime bien ^^

These last weeks, and to be honest the last couple of months, have been complicated. I've been sick (a bit of flu and a strong cold followed by a bronchitis which is still hanging around), I've had three sores, did way less sports, had crazy working days (who'd have thought that getting up at 5:15am and going to bed at 11pm would be so exhausting?), I've started my training… I took a couple of short trips, too, which was a nice change of scenery but didn't provide much resting time. It's been hard, and it still is.

To tell you the truth, my motivation has also been lacking towards the blog. Towards everything really, but let's focus on the blog here. It was just the tiny bit too much, the little thing in my already busy day that just made it unbearable, and it had to take a back seat. I didn't want to sit behing my laptop in the evening, it felt like I "had" to write when I had no energy for it, and it made me feel like a slob for letting it go. It was a vicious circle: the less I wrote, the worse it made me feel, and the worse I felt the less I wanted to write. So there's been fewer and fewer posts, and then none at all.

This blog was born 6 years ago from the will to share my passion for makeup because I felt constricted by the online forum where I started. It became much more than just makeup because (fortunately) that's not the only thing I have in my life. But if there is one thing which didn't change, it's my state of mind about it: It has started as, and it has to stay, a hobby, a place where there are no obligations and complications. It's probably one of the reasons why I'll never be a professional blogger, as tempting as it might be. I'm afraid I'd feel stuck by having to do things (because, well, a girl's got to eat, or whatever). I really admire the girls who take that step and manage to keep the fun in blogging!

All I'm saying here might sound a bit dumb, but I thought I owed you an explanation for my silence (if nothing else). I can't promise I'll come back immediately, not that I'll post every other day, but I can feel the will coming back and I'll try to push my motivation a bit. After all, it's still my little blog and I like it here ^^

 

7 positive things #178 The Island

La semaine dernière a été un peu difficile sur la fin, mais heureusement elle a quand même été émaillée de petits rayons de soleil tout du long, qui m'ont aidé à tenir jusqu'à vendredi (#TGIF). En avant pour l'épisode #178 des 7 choses positives!

1- Aller voir l'expo Harry Potter avec une copine avant son retour au Canada
2- Revoir les Nymphéas (des représentants de la plus jolie partie de la blogosphère)
3- Oser le headband à fleurs, même si pour l'instant je ne suis pas sortie avec j'aime beaucoup
4- Retrouver le Disque-Monde (si vous ne connaissez pas, foncez!)
5- Faire du yoga sur la Tour Eiffel et presqu'attraper un rhume
6- Planifier mes repas pour la semaine (sauf le week-end, puisqu'on sera à XLETIX et qu'une fête est prévue samedi soir)
7- Se lever, déjeuner, traîner un peu sur les internettes et retourner se coucher pour une looooongue sieste

Last week was a bit hard around the end, but fortunately it's had some nice moments, too. They helped me hang on till Friday (#TGIF) and see some light in the more tired times. On to our #178 episode of 7 positive things!

 

1- Go to the Harry Potter exhibition with a friend before she flies back to Canada
2- See the Nympheas again (part of the prettiest side of the blogging world)
3- Dare wearing a flower headband, even if I didn't wear it outside yet I still love it
4- Return to the Disc-World (if you don't know it yet, just go ahead and read!)
5- Do yoga on the Eiffel Tower and almost catch a cold
6- Meal plan for the week ahead (weekend excluded, since we'll be away for XLETIX and a party is planned on Saturday night)
7- Get up, have breakfast, hang around the internets for a while and go back to bed for a looooong nap